• Le 07  07 - 2020

    Les chevaux...Henson et Anglo Arabe 

    Quelques chevaux près de chez nous!

    Quelques chevaux près de chez nous!

    Les aigrettes au sol

    Quelques chevaux près de chez nous!

    Quelques chevaux près de chez nous!

    L'Henson

    Quelques chevaux près de chez nous!

    L'Anglo Arabe ?

    Quelques chevaux près de chez nous!

    Quelques chevaux près de chez nous!

      

    J'ai aimé ces chevaux rencontrés lors d'une balade.

     La jument pouline...

    Les trrils du Pas de Calais en septembre (2)

    Les trrils du Pas de Calais en septembre (2)

     

    Un cheval qui était dans la zone des terrils du Pas de Calais, il me semblait pas très entretenu, mal étrillé et j'ai eu de la peine de le voir, je l'ai pris en photo car j'ai eu un coup de cœur pour lui.

     

     

     

    Après la bataille, 

    Mon père, ce héros au sourire si doux,
    Suivi d'un seul housard qu'il aimait entre tous
    Pour sa grande bravoure et pour sa haute taille,
    Parcourait à cheval, le soir d'une bataille,
    Le champ couvert de morts sur qui tombait la nuit.
    Il lui sembla dans l'ombre entendre un faible bruit.
    C'était un Espagnol de l'armée en déroute
    Qui se traînait sanglant sur le bord de la route,
    Râlant, brisé, livide, et mort plus qu'à moitié.
    Et qui disait: " A boire! à boire par pitié ! "
    Mon père, ému, tendit à son housard fidèle
    Une gourde de rhum qui pendait à sa selle,
    Et dit: "Tiens, donne à boire à ce pauvre blessé. "
    Tout à coup, au moment où le housard baissé
    Se penchait vers lui, l'homme, une espèce de maure,
    Saisit un pistolet qu'il étreignait encore,
    Et vise au front mon père en criant: "Caramba! "
    Le coup passa si près que le chapeau tomba
    Et que le cheval fit un écart en arrière.
    " Donne-lui tout de même à boire ", dit mon père.

    Victor Hugo ( 1802 - 1885 ) 

     

     

    Facebook Meline Dsg 


    50 commentaires