• Le - 28 - 06 - 2020

     

    Le Pont de la Caille  (1)

     

     

    Blog en pause momentanément -- La Haute Savoie !

    Blog en pause momentanément -- La Haute Savoie !

    Blog en pause momentanément -- La Haute Savoie !

    Blog en pause momentanément -- La Haute Savoie !

    Blog en pause momentanément -- La Haute Savoie !

    Blog en pause momentanément -- La Haute Savoie !

    Blog en pause momentanément -- La Haute Savoie !

     

    Blog en pause momentanément -- La Haute Savoie !

     

    Le Pont de la Caille

      

    Le monument fait régulièrement l'objet de travaux d'aménagements ou de réparations. En 2007, la maçonnerie des quatre tours a été rénovée pour un coût de 236 000 euros, financé pour 8 % par le Ministère de la Culture. L'ensemble de la structure, 1 500 m2, a été nettoyée par projection de sablage. 316 m2 de joints ont été refaits à la chaux et 2 m3 de molasses et de calcaires ont été remplacés par du grès des Vosges et de la pierre de Hauteville.

    Valorisation touristique

    Bois et ruisseau en contrebas.
    Spectaculaire sur le plan architectural et paysager, le pont de la Caille bénéficie, malgré le peu d'aménagements réalisés, d'une importante notoriété régionale et d'une fréquentation spontanée importante en toute saison et particulièrement en période estivale.

    Pont de la Caille

    Pont Charles-Albert

    Géographie

    Pays : France

    Caractéristiques techniques

    Type : pont suspendu

    Longueur : 192 m

    Hauteur : 142 m

    Construction

    11 juillet 1839

    Le pont Charles-Albert, couramment appelé pont de la Caille, est un pont suspendu à suspension classique en fil de fer inauguré le 11 juillet 1839. Il est inscrit au titre des monuments historiques depuis le 6 mai 1966. Il a été doublé par le pont Caquot, qui supporte la circulation.

    Ces deux ponts sont situés côte-à-côte en Haute-Savoie, sur la RD 1201 (ex-RN 201) entre Cruseilles au nord et Allonzier-la-Caille au sud, et surplombent de 150 mètres la rivière Les Usses. Au fond de la gorge, les bains de la Caille, connus des Romains, sont aujourd'hui désaffectés, mais la source jaillit toujours...A suivre

     

     

     

    Facebook Meline Dsg


    32 commentaires